Dans l’Orne, un propriétaire enfin logé dignement

Des conditions de vie dignes après un an et demi de travaux

05/08/2014 | Crédits photos : ©Pact Arim Basse Normandie

C’est un monsieur âgé de 60 ans, propriétaire de la maison qu'il occupe depuis de nombreuses années qui vit enfin à nouveau dans un logement salubre et dans des conditions sécurisées.

Toujours en activité, le propriétaire perçoit un salaire modeste et a rencontré des difficultés pour entretenir son logement devenu insalubre au fil des mois : la toiture s’est dégradée, l’électricité hors norme est devenue dangereuse et les équipements sanitaires se sont révélés très vétustes.

Le logement non isolé était très énergivore (étiquette énergie G) et l’occupant se chauffait il y a encore peu de temps avec un fourneau à bois et quelques convecteurs électriques.

À partir d’août 2012, le propriétaire a été accompagné par le PACT ARIM des Pays Normands afin d’élaborer un programme de travaux pour sécuriser le logement et améliorer le confort.

La réfection de la toiture, l'installation électrique et la mise en place du chauffage, l’isolation des murs, des plafonds et des sols, enfin la réfection totale de la salle d'eau et des WC (dont le remplacement du chauffe-eau et la création d’une ventilation mécanique contrôlée).

Le propriétaire a participé au financement grâce à un éco-prêt et un prêt du CNAS (Comité National d'Action Sociale pour le Personnel des Collectivités Territoriales) à hauteur de Plusieurs partenaires ont assuré le bouclage financier de ce projet de sortie d’insalubrité, dont la Fondation Abbé Pierre qui a apporté une contribution à hauteur de 11 % du coût de l’opération.

En mai 2014, les travaux étaient terminés grâce aux financements de l’Anah, du Conseil général, de la communauté de communes  et du programme « SOS Taudis » de la Fondation.

Depuis lors,  la consommation énergétique du  propriétaire a été divisée par trois.