À Montpellier, un film pour agir contre l'exclusion

À Montpellier, l'association "Justice pour le Petit Bard" mobilise depuis 10 ans les habitants pour sortir de la guettoisation et de la relégation dont souffre ce quartier d'habitat social, l'un des plus grands de France.

Play
01/10/2015

« Ce quartier, on l’a enfermé dans une bulle qui l’a rendu invisible, c’est un quartier fantôme, il n’existe pas… », un habitant.

Dans l'ouest de Montpellier, dans le quartier populaire du "Petit-Bard" où vivent 4 000 habitants, les problèmes sociaux explosent. Malgré une réhabilitation urbaine de grande ampleur qui a débuté en 2004, la population, en grande majorité maghrébine, réclame des conditions de vie dignes et plus de mixité sociale, alors que les logements sont plus que vétustes et que les copropriétés sont endettées jusqu'au cou.

Cela fait plus d'une quinzaine d’années que certains, au " Petit-Bard" résistent : Hamza, Ilyès, Chloé, Khalil et une poignée d’habitants, se sont organisés et mènent un combat citoyen autonome pour sauver le vivre-ensemble. Dans le petit local de l’association "Justice pour le Petit Bard", sous l’impulsion d’Hamza et des trois bénévoles, les générations se forment, s’entraident et se préparent à faire valoir leurs droits. Leur seule arme : la parole.

Pas pour demander la lune : juste une vie « normale », un logement décent, une bonne éducation, un emploi…

 

Un film temoignage

La Fondation a financé en partie la réalisation de ce film inédit qui témoigne d'une expérience forte de citoyenneté en France, dans une des plus grandes copropriétés dégradées.

Ce documentaire coproduit par France 3 sera diffusé le 12 octobre sur l'antenne nationale à 23 heures 30, a pour but de sensibiliser le plus grand nombre de spectateurs sur la situation du mal-logement dans les quartiers des agglomérations françaises. Sa réalisatrice, Carole Chabert a également cherché à mettre en lumière l'action quotidienne des membres de l'association "Justice pour le Petit-Bard" qui lutte depuis 10 ans pour que les habitants accédent à un logement décent.

Ce film qui donne une large audience aux combats menés par les habitants ignorés, dont les parcours de luttes sont souvent invisibles....Il donnera lieu à des projections publiques suivies de débats. L'Agence régionale Languedoc Roussillon participera aux échanges qui auront lieu lors de l'une d'entre elles, du 23 au 25 octobre, à Montpellier.