Vivre à la rue à La Réunion : des photos inédites exposées dans l'île.

À l'occasion de la présentation de son éclairage régional, l'Agence de La Réunion a financé un reportage photos sur le sans-abrisme.

17/03/2015

David à la rue depuis 12 ans ; Henri, 30 ans de vie salariée avant un accident de parcours, Bardane, un CAP en poche et en errance depuis 7 mois....

Des visages, des attitudes... et près d'une centaine de photographies réalisées par le photographe Morgan Fache, photographe indépendant et ancien travailleur social, sont exposées pendant quelques jours à la médiathèque de....

"Cette série est le fruit de ces rencontres et la chronique impuissante de ces dégradations. C’est une porte entrouverte sur la rue, sur une réalité que nous croisons tous les jours, dont tout le monde se détourne, mais sur laquelle tout le monde a déjà prononcé son jugement.

Personne ne veut savoir, personne ne veut comprendre et regarder ces vies laissées pour compte. Elles sont pourtant de plus en plus nombreuses à hanter les ruines, les friches et les zones d’ombre, à mesure que les inégalités explosent."

Le photographe est allé au devant des personnes à la rue, dans les quartiers proches des quatres Boutiques Solidarité de la Fondation Abbé Pierre, à Saint Denis, Saint Joseph, Saint Pierre et Saint Benoit.

26 panneaux sur lesquels 2 à 4 photos sont mises en valeur racontent ainsi les parcours de vie des personnes en errance, hommes et femmes, qui trouvent refuge pour quelques heures, dans les structures d'accueil de la Fondation.

Sur l'île de La Réunion, les derniers chiffres du non-logement remontent à 2010, lors de la parution de l'enquête de l'Observatoire régional de Santé. À l'époque, on dénombrait quelque 400 personnes à la rue dans l'île.

L'Agence régionale confirme cet ordre de grandeur et constate que les jeunes sont de plus en plus nombreux à fréquenter ses structures.

L'exposition photographique devrait pouvoir être présentée dans plusieurs médiathèques de l'île.