Abbé Road, une opération originale, forte et efficace

Interview de Laurence Pétolat-Vivares, directrice de BDDP Unlimited.

17/06/2014 | Crédits photos : ©John Poliquin / BDDP Unlimited

Interview de Laurence Petolat-Vivares, directrice de BDDP Unlimited.

 

L. P-V : "Le projet Abbé Road nous a été présenté il y a  plus d’un an… la gestation de cette opération a pris du temps ! Dès le début, on a senti que s’adresser aux jeunes spécifiquement, que ce besoin de cultiver la mémoire de l’abbé Pierre et de mettre un pied dans l’univers de la musique étaient de bonnes idées ! En plus, le clin d’œil aux Beattles était plutôt bien vu…

Il y a eu beaucoup d’échanges sur la stratégie à mener, sur le développement de l’opération. Il y a eu un cheminement qui a abouti au projet d’avoir un titre et des paroles propres à l’opération, avec des artistes qui y adhèrent. Peu à peu, les choses se sont précisées. Notre travail a consisté à mettre en scène, à mettre en avant ce titre, ces paroles et ces artistes. Trouver la recette pour donner du sens à l’ensemble. Cela a donné le clip dans ses deux versions adaptées aux deux versions musicales.

 

La révolte positive

Pour le clip, nous avons utilisé les codes des jeunes et l’univers de la révolte qui était également celui de l’abbé Pierre. Il y avait une véritable pertinence, un vrai point de rencontre entre les deux…

Il fallait mettre en scène les paroles, l’idée de révolte mais évoquer une révolte positive.  Une révolte constructive à laquelle chacun, chaque jeune, peut adhérer, apporter sa propre pierre à l’édifice. Et donc du coup, lutter contre le mal-logement.

Je pense que le fait que les titres soient téléchargeables gratuitement est également une bonne chose. On est pleinement dans une opération de sensibilisation et pas du tout dans une opération de collecte.

La chanson et le clip sont là pour donner aux jeunes envient de se renseigner sur la cause du logement… pour qu’ils deviennent ensuite des relais d’opinion.

 

Des prénoms qui dessinent le visage de l’Abbé

Avec cette application, on a résumé le concept de l’opération : « Qui que tu sois, rejoins le chemin de pierre » En fait, on s’est inspiré de l’abbé Pierre lui-même.

Il s’adressait à tout le monde, tout le monde pouvait faire quelque chose pour lutter contre l’exclusion. Il associait tout le monde à son combat et chacun pouvait le rejoindre.

Symboliquement, cela se représente dans le portrait où les internautes peuvent venir inscrire leur prénom. Ajoutés les uns aux autres, ils donneront forme à son visage, ils poursuivront son combat…

 

Abbé Road va jusqu’au bout

L’originalité et la force de ce projet, c’est que la Fondation Abbé Pierre a décidé d’aller jusqu’au bout.

Il y a effectivement l’hommage à la personne de l’Abbé, il y a l’univers de la musique et surtout aussi, la dimension pédagogique avec le bus et le guide du logement.

C’est je pense cela qui est très fort. Expérimenter directement, sur le terrain, c’est la meilleure façon de rendre le message efficace. Quand les jeunes vont aller dans le bus et découvrir l’univers du mal-logement, ils vont comprendre des choses.

Là, on va vraiment jusqu’au bout de la démarche. Abbé Road, c’est une opération très spécifique, très efficace."