Un toit décent pour une famille en Aquitaine.

Propriétaire occupant, le père de famille et ses deux enfants sont enfin logés dignement grâce au programme "SOS Taudis".

29/01/2015 | Crédits photos : ©Ljubisa Danilovic

Lorsque M. C. reçoit en héritage la maison familiale située dans la commune de Bagas, il projette d'effectuer seul les travaux nécessaires à son amélioration. Cependant, suite à des événements familiaux et des difficultés financières, il est contraint de vendre une partie de la maison afin de payer ses dettes.

Dès 2005, il occupe alors une partie de la maison dans un état très dégradé dans laquelle il vit avec ses enfants dans des conditions très précaires. Les murs ainsi que la toiture ne sont pas isolés, le chauffage est assuré par la cuisinière bois, l'électricité défectueuse est dangereuse. L'état des sols et des sanitaires nécessite une rénovation.

Ancien chauffeur routier aujourd'hui à la retraite, Mr. C est bénéficiaire de l'AAH et ne pouvait prendre en charge la réhabilitation de son domicile avec ses revenus très modestes. Depuis juin 2014, il a retrouvé des conditions de logement dignes et confortables.

 

C'est le jour et la nuit ! Je ne pourrais jamais retourner en arrière

"Les travaux ont pris du temps, il y a eu des retards, mais maintenant, je vis vraiment bien, très bien. Je ne pourrais jamais revivre comme avant. À l'étage, j'ai fini d'aménager tout seul un petit studio pour mes fils quand ils reviennent... l'un deux voudrait venir vivre avec moi. J'ai beaucoup participé au chantier : j'ai posé les portes, j'ai fabriqué toute ma cuisine moi-même en achetant seulement des planches pour que ça coûte moins cher. 

Aujourd'hui, grâce à la rénovation, je vis mieux et en plus, je fais des économies. Avant, le chauffage électrique me coûtait 90 euros/mois, parfois même plus. Maintenant, je ne dépense pas plus de 50-55 euros/mois pour me chauffer. C'est vraiment important de pouvoir économiser cela car ma retraite est vraiment petite et tout coûte cher aujourdhui...."

Au rez-de-chaussé, l'ancienne petite dépendance de la propriété comporte désormais une grande pièce avec cuisine douche et wc et un coin chambre. Les travaux de rénovation et de réhabilitation porteront sur toute la surface du logement, soit 70m2.

Le propriétaire a été accompagné pour le déblocage des fonds et les relations avec les artisans pendant le chantier par la Maison de l'Habitat/Siphem d'Aquitaine qui a mis en place cette rénovation, avec notamment, le soutien de la Fondation Abbé Pierre dans le cadre de son programme SOS Taudis.

Le maire de la commune s'est particulièrement impliqué dans le projet de sortie d'insalubrité de ce père de famille.